Quelques techniques de couture japonaise

Le Japon a depuis très longtemps une culture du zéro déchet.

L’azuma bukuro

C’est une technique de pliage Japonaise d’un seul morceau de tissu, qui rappelle l’origami. Selon la taille, il peut servir de sac à vrac, d’emballage cadeau, ou de tote bag.

Le sashiko

Le sashiko (du japonais « petits bâtons » ou « petits points ») est une technique japonaise de broderie. Utilisée historiquement pour rapiécer des vêtements, les rendre plus solides ou les matelasser, elle sert également à des fins décoratives.

Le furoshiki

C’est une technique japonaise traditionnelle de pliage et de nouage du tissu utilisée pour l’emballage de cadeaux et le transport de divers objets du quotidien comme des vêtements, le bentō, etc.

Le boro

C’est une technique ressemblant au patchwork. Il fait parti du folklore japonais. Cela signifie littéralement « lambeaux déchirés ou haillons. Cette technique ancestrale japonaise avait pour but de rapiécer et de renforcer les vêtements ou accessoires en tissu du quotidien. Aujourd’hui, il permet de créer des accessoires ou vêtements à partir de tissus usagers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s